Martine FOXHAL
(Belgique)

 

Bonjour à toutes et tous, et oui, mon nom vous le connaissez, il figure au bas de chaque page de ce site !

J'ai en effet l'énorme privilège d'être la "webmaster" de cet énorme site web entièrement consacré à un homme formidable, hors du commun. J'assume cette lourde mais tellement agréable responsabilité depuis presque 5 ans, et je n'avais encore jamais mis mon petit commentaire sur cette vedette incontournable, quelle lacune... Mais j'avais une bonne raison, chaque fan sur ce site a au moins une photo de lui en compagnie de cet homme adorable qu'est André Verchuren, pas moi  !
C'est chose faite depuis ce week-end ! 
En effet, André Verchuren est venu en Belgique pour un festival d'accordéon organisé dans la région de Charleroi, qui est le fief d'André Loppe, accordéoniste que l'on ne présente plus et qui est mon grand ami (par la taille et par les sentiments), ce dernier, qui m'a également confié ses sites web, nous a, mon époux et moi-même, gentiment invités à ce festival et permis ainsi d'enfin réaliser un rêve si souvent repoussé faute de temps,
rencontrer enfin André Verchuren !

Depuis quand suis-je fan d'André Verchuren ?  Depuis toujours je crois.
Mes oncles étaient accordéonistes, mon père jouait du bandonéon et rêvait de me voir devenir accordéoniste à mon tour !
Juste ciel !  Le jour où il m'a rapporté un accordéon...On ne me voyait pas derrière (vous avez vu ma taille à côté des deux André ?) et j'étais bien incapable de le soulever ! Alors, en jouer !? Ma carrière musicale c'est arrêtée nette ce jour là.  Mais pas mon goût pour la musique et encore moins pour l'accordéon !
Alors, mes oncles jouaient et moi je chantais  (juste... à l'époque)
J'avais un faible et une nette préférence pour les titres de Verchu et tout particulièrement pour
"Le p'tit chapeau tyrolien" et "Le p'tit train"

Il y a 6 ans, j'ai créé un site internet pour les fans d'André Rieu (encore un André ?!), et j'ai rencontré JP Marie, fan également de ce violoniste, il m'a parlé de son rêve de voir un site aussi complet que le mien, sur son idole.
Il a fini par me convaincre qu'à nous deux nous ferions quelque chose de pas trop mal, lui fournissant la matière première et moi mettant en forme et en ligne.
Je pense que, depuis donc maintenant presque 5 ans de collaboration, nous sommes arrivés à vous faire un site assez complet sur la vie et la carrière de ce grand Monsieur qu'est André Verchuren. 

Mais, revenons-en à cette rencontre d'hier:

J'avais bien vu que Verchu venait en Belgique, puisque j'avais fait l'agenda d' André Loppe et j'avais mis l'affiche de la manifestation sur ce site, mais je n'avais même pas pensé y aller !  En discutant avec "p'tit Loppe", il me dit:
-"Mais pourquoi ne viendrais-tu pas me voir pour une fois et en prime rencontrer enfin le Roi de l'accordéon ?"
Ben, oui, pourquoi pas !?

Arrivée sur place vers 14 heures, en plein montage de la scène...
    
Qui explique quoi à qui ?

 

Une multitude d'accordéonistes se succèdent alors sur scène, des jeunes, des moins jeunes, des talentueux, des novices très prometteurs, surtout un jeune garçon adorable.

Vers 17 heures, André Loppe  prévient le public que "LA vedette" est arrivée, Verchu est là, à quelques mètres de moi, enfin !
Je laisse passer un peu de temps, je ne vais tout de même aller lui sauter dessus tout de suite.... et pourtant, c'est pas l'envie qui manque, 50 ans que j'attends ce moment !  Au bout d'une demi-heure, je n'y tiens plus, et je vais demander à "Lopinou" de me présenter enfin le grand homme.
-" Bin oui, hein m'fille, pas de problème, viens il est là derrière toi"
(je vous passe l'accent bien belge...)
 

-"André, je te présente Martine, c'est elle qui s'occupe de ton site internet et des miens"

Et là, Verchu se retourne, me fait un grand sourire et me tend la main. Je lui tends la mienne et en parfait "gentleman",
il me fait un baise-main dans les règles de l'art... Pfff, ça secoue !

La conversation s'engage tout naturellement, comme si nous nous connaissions depuis des années, on parle un peu du site, mais c'est pas vraiment son truc. Nous discutons de tout, de rien, de sa carrière, des kilomètres qu'il a parcourus dans sa vie avec un seul but : faire danser les gens, les rendre heureux !
C'est extraordinaire de se trouver ainsi devant quelqu'un que l'on admire depuis tant d'années, que tant de gens aiment et écoutent et de se rendre compte que ce Monsieur vous parle tout à fait normalement, gentiment, simplement, qu'à aucun moment il ne semble dire: "oh là, doucement, je suis vedette moi, on n'a pas gardé les cochons ensemble, restez à distance", pas du tout, il vous donne simplement l'impression de faire un brin de causette avec quelqu'un qui comme lui aime la musique et s'amuser.

Après une petite demi-heure de causerie, il me dit: -"Bon, Martine, je peux vous appeler Martine, n'est-ce pas ?
Je vais vous laisser, je dois me changer, des gens m'attendent"

Une dernière petite photo pour immortaliser l'instant et on se dit au revoir.

Quelques dizaines de minutes plus tard, il fait son entrée en scène et ça commence fort, "la valse n°2"
et oui, celle qui a rendu Rieu célèbre, le bonheur pour moi est total !


 

Chose incroyable, dès l'instant où il pose les doigts sur le clavier, où il entame les premières notes de musique, son visage change totalement, il perd, en une fraction de seconde, son air un peu fatigué de "grand-papa gâteau", son regard s'illumine et l'on sent que c'est parti pour un bon moment d'amusement avec un "gamin" qui est fou de musique.

Le public reste médusé, comme toujours, en voyant courir ses doigts sur les boutons de nacre.
Ah, il les chatouille encore bien ces boutons !

Il parle au public, l'exhorte à chanter,

et si vous ne connaissez pas les paroles, ce n'est rien, faites "la la la "

 

Et voilà, un rêve réalisé !
Il faut parfois attendre longtemps pour voir se concrétiser un rêve,
mais il faut toujours y croire, un jour il se réalise.

 

Dans l'attente d'un jour le revoir et de discuter un peu plus avec lui, je vais continuer à travailler sur ce site, c'est une manière comme une autre d'être proche de lui et surtout du lui rendre hommage.
Si quelqu'un le mérite, c'est bien lui !

Merci Monsieur Verchuren de ces quelques instants de bonheur.

 

Allez, un peu de pub pour 'mes sites'

Foxhal.be
Mes Barbies
Le Violon Magique

 

 

 

Retour au sommaire

 

SANS MUSIQUE    AVEC MUSIQUE

   Signez notre Livre d'Or !                Ecrivez-moi un petit mot !

Copyright© (tous droits réservés) 2009 - Mentions légales