Joël RIGOUT
(Auxerre)

jrigout.jpg (110643 octets)

J’ai commencé l’Accordéon à l’âge de 6 ans, légèrement influencé par mes parents.

Je reconnais aujourd’hui que si je pratique toujours cet instrument, c’est grâce à celui qui allait devenir mon idole. Je pense que le déclic s’est fait en 1967. Cette année là, GUY LUX avait fait lors de son Palmarès des Chansons un grand prix « ANDRE VERCHUREN ». Je me souviens avoir vu cette émission avec la prestation formidable d’André. A cette époque, c’était le play boy et roi incontesté de l’Accordéon. En plus de sa virtuosité inégalable, j’ai été fasciné par sa façon de jouer, de danser, de manier son instrument. A partir de ce moment là, j’ai commencé à collectionner tout ce qui le concernait.

Mais C’est en 1970 que ma grande passion pour lui à commencé. En effet, cette année est celle de ma première rencontre avec celui que je considérais comme un Dieu. Il était venu animer un gala à Auxerre et il y avait un monde fou. Le grand succès d’alors, le chou chou de mon cœur était sur toutes les lèvres. C’est tout intimidé qu’à l’entracte ma mère m’emmenait faire dédicacer un vinyle. Mon dieu, c’était bien lui, tout de blanc vêtu et au moment ou je l’ai embrassé, le monde aurait pu se retourner, je n’aurais rien vu. Je n’oublierai jamais ce moment.

Mon véritable premier contact date de 1977. Pendant l’entracte, muni d’un petit accordéon, je me mets à jouer une très jolie valse de sa composition « L’homme aux doigts d’or ». Là André interrompt ses dédicaces et vient m’écouter religieusement. Envahi par le tract, je termine de jouer cette valse. La dernière note achevée, il vient vivement me féliciter et me demande si je veux aller jouer un morceau avec son orchestre. Je n’avais pas le droit de me dégonfler. IL m’annonce sur scène et c’est heureux et fier qu’avec les musiciens j’entame Le Roi de l’Arène accompagné par Louis Fays à la Guitare, Llaurens à la batterie, Eraldo au chant et trombone, Michel Barouille à la trompette, sous les regards complices d’Arabelle sa chanteuse et de Monique et Nathalie, ses danseuses.

J’avais l’impression de vivre un véritable conte de fée.

André arrive avec son accordéon et nous commençons à interpréter ses célèbres Fiancés d’Auvergne. A la fin du gala, André m’a demandé de rester et je dois dire que là à commencé une amitié qui n’a cessé de grandir.

Depuis, je l’ai revu des centaines de fois. A chaque rencontre, c’est une joie, un bonheur intense. Ce bonheur est partagé car je sais qu’André a beaucoup d’affection pour moi et il me le prouve à chaque rencontre. D’ailleurs, à la fin de chaque gala, nous adorons nous retrouver et les années passant, je le considère comme un deuxième père. Ne m’a-t-il pas souvent avoué ‘J’aurai aimé avoir un fils comme toi ». Il ne me considère pas comme un simple fan, mais comme un ami véritable, un ami vrai et sincère.

Et depuis tout ce temps, je collectionne tout sur lui : disques, photos, affiches, partitions. Je possède des milliers de documents le concernant. J’ai d’ailleurs créé chez moi un petit musée André Verchuren.

Il m’a promis de venir le voir. Ne pourrais je avoir meilleure récompense.

 

Joel Rigout a désormais une émission de radio sur la région de l'Yonne. Félicitations de la part de JP Marie

Joel avec un accordéon d'André Verchuren qu'il vient d'acquérir. Bravo, bon choix !

     

 

Mur de la salle à manger

Voici le premier hommage à André Verchuren depuis sa disparition et quel hommage ! par un de ses plus grands fans. JOEL RIGOUT
ce disque comporte 19 titres dont 17 des plus grands succès d'André, le numéro 18 est une composition de Joël Rigout et J. Lignon
"Souvenir de Chantilly" en souvenir de notre ami. Vous pouvez commander cet album directement à Joël Rigout pour la somme de 13euros frais de port inclus à:
5 AVENUE DE LA TOURNELLE 89000 AUXERRE ou au 0602347361 ou 0386465042 Référence JR (pas Dallas) JR 0713

 

 

Retour au sommaire

 

SANS MUSIQUE    AVEC MUSIQUE

   Signez notre Livre d'Or !                Ecrivez-moi un petit mot !

Copyright© (tous droits réservés) 2009 - Mentions légales